La marine sénégalaise

Forte d’environ 900 marins et d’une trentaine d’unités, pour l’essentiel basées à Dakar, la marine sénégalaise va disposer d’un nouveau bâtiment amiral avec le patrouilleur de haute mer Fouladou, mis à l’eau hier au chantier Ocea des Sables d’Olonne. Livrable à la fin de l’année, cet OPV de 58 mètres symbolise le renouveau des forces navales du Sénégal, que le pays, fort de 700 kilomètres de côtes et 159.000 km² de zone économique exclusive (ZEE), a choisi de moderniser afin de répondre aux enjeux maritimes. Il s’agit en particulier de mieux protéger ses eaux et leurs ressources naturelles, ainsi que le trafic commercial face à différents types de menaces, comme la pêche et les trafics illicites, mais aussi le développement de la piraterie et du terrorisme.

Les commentaires sont fermés.

Show Buttons
Hide Buttons